Vous souhaitez donner votre avis sur quelque chose que vous avez lu, vu ou entendu ?

Vous avez un coup de gueule à exprimer ?

Le désir de nous faire partager votre expérience ? Les lettres anonymes ne seront pas publiées.

Si vous souhaitez faire passer un courrier anonyme, nous mentionnerons alors uniquement vos initiales.

La rédaction se réserve le droit de raccourcir les courriers. Contactez-nous

 

Courrier reçu de Rita et Vincent

Bonjour, Je vous envoie ce courrier pour mettre fin à nos annonces respectives concernant Vincent B. et Rita R. en effet nous somme en couple depuis 6 mois et nous ne désirons plus être dérangés à tout moment. Nous ne manquerons pas de faire votre publicité, j’ai d’ailleurs donné les vieux catalogues à des amis célibataires, recommandant le sérieux de votre revue. Recevez monsieur, l’assurance de mes sentiments les plus sincères.

Courrier reçu de Vivette

Bonjour, messieurs, je me permets de vous contacter, car je suis interpellé par les annonces des messieurs cherchant une femme dans vos rubriques. En effet, je suis désespéré de trouver quelqu’un, car à 65 ans, je me sens complètement déclassé, car ces personnes, plus âgées que moi ou pas, recherche systématiquement des femmes très jeunes, sexy et séduisantes !!! Je pense vraiment encore pouvoir plaire, mais je n’ose les contacter vu leur demande. Pourtant, sachez messieurs, qu’à vos âges, vous avez comme nous des rides, des soucis de santé voir parfois de l’embonpoint. Ne vous leurez pas, les femmes plus jeunes ne seront attirées que par votre situation, votre portefeuille. Je suis sûr que les autres femmes partagent mon avis. À bon entendeur... Vivette

Réponse de la rédaction

Cher Vivette, tout d’abord merci pour votre témoignage. Ce n’est pas la première fois que nous avons ce type de remarque. Dans un précédent magazine, Monique nous disait ceci « ... ce n’est plus la peine à mon âge de chercher quelqu’un ! Même les hommes de mon âge recherchent une personne plus jeune... » Il serait dommage de mettre votre vie sentimentale de côté à cause de certaines personnes un peu utopiques. Nous tenons à vous rassurer en vous disant que tous les hommes ne sont pas dans ce cas là. Plusieurs couples se sont créées grâce à Contact Célibataire et nous avons fait un constat. Les personnes avec une différence d’âge trop importante, ne reste jamais longtemps ensemble. Pour faire durer un couple, il n’y a pas que la beauté qui compte, il faut notamment des points d’intérêts communs qui sont rarement compatibles surtout dans le cas d’une trop grande différence d’âge. En cas de recherche par critère, ne soyez pas trop sélectifs et élargissez vos horizons : même si vous préférez les blond(e)s, une couleur de cheveux n’est pas un élément capital dans une relation...

 

Courrier de David :

Je tiens à vous remercier pour le travail que vous faites et le sérieux avec lequel vous nous offrez la possibilité de nouer de nouvelle rencontre. Toutefois, je regrette sincèrement que les adhérents privilégient les contacts par téléphone, par mail, et négligent de ce fait le plaisir d’écrire et de lire. Il faut en effet vivre avec son temps, mais tout cela à fait disparaître, le sens d’une certaine réjouissance de recevoir une lettre, de choisir un beau papier, une belle plume et d’écrire de sa plus belle écriture, et même s’il y a des fautes d’orthographe... Nul n’est parfait ! La poste existe toujours, pourquoi ne pas s’en servir.

 

Réponse du journal :

Nous connaissons des couples qui se sont formés, unis, liés rien qu’en « échangeant des lettres d’amour enflammées, et il est vrai que l’attente, la réception, l’ouverture, la lecture d’une lettre bien soignée sont des plaisirs qui se perdent en même temps que la patience de choisir, parfum, plume, papier pour y coucher une réponse faite de mots tendres et poétiques.

 

Réaction d’Émilienne :

J’aimerais faire remarquer à David que si un premier contact est pris par téléphone, rien n’empêche par la suite de s’écrire et que voir la personne peut avoir son importance pour donner envie de connaître une personne. Personnellement, étant une ancienne hôtesse et comédienne, j’y suis sensible. Félicitation pour votre initiative qui est très utile aux personnes cherchant l’âme sœur.

Réponse du journal : Il est vrai que le contact par téléphone est plus « rapide ». Il n’est pas toujours facile de prendre le téléphone pour appeler une personne que l’on ne connaît pas. Certains seront plus rassurés et moins timides via un courrier. À chacun sa préférence ! N’oubliez pas que toutes les personnes dans ce magazine recherchent la même chose que vous. Donc, si vous êtes timide restez vous-même, cela pourrait peut-être même être une qualité.

 

Courrier de Xavier L. :

Il y a un bon mois, j’ai inséré une petite annonce payante à mes frais dans le journal local de ma région. Je l’ai fait avec grand plaisir, afin de trouver de nouveaux adhérents pour le journal. En effet, plus il y a de personnes et plus j’ai des chances de trouver un profil qui me convient. Je suis déçu de ne pas avoir reçu un remerciement de votre part, c’est un peu décevant.

 

Réponse du journal :

Mon cher Xavier, nous comprenons parfaitement votre déception et nous en sommes désolés. Si nous n’avons pas réagi à votre très belle attention, c’est simplement que nous n’étions pas informés. Il est important de nous signaler ce genre d’initiative, sans quoi nous ne pouvons le savoir. Nous vous remercions au nom de tous les adhérents. Votre annonce nous a permis de trouver de nouveaux adhérents, dont vous avez reçu la liste. Grâce à vous notre liste va pouvoir s’étoffer, ce sont les petits cours d’eau qui font les grandes rivières, et des célibataires vont pouvoir trouver l’amour.

 

Courrier d’Albert :

« Devant un café crème, je t’ai dit je t’aime », c’était il y a des années. Depuis ce jour, nous ne nous sommes plus quittés. Nous étions tout l’un pour l’autre. Cela fait dix ans que tu reposes en paix et je me sens si seul. Je n’ai jamais pensé me remettre avec une autre femme. Pourtant tous les jours la solitude est au rendez-vous. Hier, tu es venu me parler et ma solitude te peinait beaucoup. J’ai compris le message, si je suis heureux, tu l’es aussi. Cela ne va pas être facile, mais je vais essayer de retrouver la joie de vivre. J’ai franchi le pas et j’espère trouver la compagne idéale grâce à votre magazine.

 

Réponse du journal :

Voilà un message très touchant ou peut-être certains d’entre vous s’y retrouvent. Il n’est jamais facile de se remettre avec une personne lorsque son conjoint a disparu après des années de vie commune. Comme le dit Albert, que voudrait le défunt ? Que vous soyez heureux ! Nous avons consacré un article de réflexion sur ce sujet.

 

Courrier reçu de Paul

Je me suis équipé d’un ordinateur à 88 ans, j’en aurai 94 fin décembre. Au départ, je n’étais pas très décidé, la pression de quelques amis m’a fait céder. J’ai de vrais amis avec qui nous échangeons des mails presque tous les jours, avant nous nous téléphonions rarement.

 

Courrier reçu de Francis

Âgé de 60 ans, je passe mon réveillon de Noël en donnant un coup de main et un peu de moi dans un Resto du Cœur. Si vous organisez une veillée de Noël ou Nouvel An en région liégeoise, verviétoise ou Spadoise, je suis prêt à vous aider pour organiser et réaliser cette soirée. Ainsi ce futur réveillon sera un peu plus animé que les précédents. Je vous présente à tous mes meilleurs vœux. À bientôt

 

Courrier reçu de Pierre

J’ai reçu des annonces qui ne se trouvent pas dans le magazine ! Comment est-ce possible ?

Réponse de la rédaction : en tant que membre V.I.P. vous recevez, des annonces en priorité. Il arrive que des annonceurs trouvent chaussure à leur pied avant la publication du magazine. Dans ce cas, l’annonce n’est pas publiée dans le magazine.

 

Courrier reçu de Vivette

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup. Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne. Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel. Personne n’est assez riche pour s’en passer. Personne n’est assez pauvre pour qu’il soit inutile. Personne n’est assez méprisable pour ne pas le mériter. Il crée le bonheur au foyer, soutien en affaires et au travail, il est le signe sensible de l’amitié. Un sourire donne du repos à l’être fatigué, rend courage aux plus découragés. Il ne peut ni s’acheter, ni se prêter, ni se voler, car il n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne. Et si quelquefois vous rencontrez une personne qui ne sait plus avoir le sourire, soyez généreux, donnez-lui le vôtre, car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres…

 

Courrier reçu de V.Q

Je viens d’être grand-mère pour la première fois (à 75 ans, il était temps !). Je découvre des joies nouvelles. Quel plaisir ! Mais ce que je n’imaginais pas, c’est à quel point l’arrivée d’un bébé réunit et ressoude les familles. En tout cas, la mienne. Et ça, c’est du bonheur aussi grand que l’arrivée du bébé.

 

Courrier reçu d’Émilienne

Quitte à passer pour une veille ronchonneuse aigrie, je trouve anormal, voire même utopique, que des hommes de 60 à plus de 80 ans espèrent charmer des femmes de 20 à 30 ans plus jeunes qu’eux. J’ai épousé à 25 ans, un homme de 15 ans mon ainé. C’était parfait et si on vieillit ensemble, encore parfait. Mais à 40 ou 50 ans un homme de 20 ou 30 ans de plus ? Non merci ! je souhaite « bonne chance » à ces doux rêveurs, mais je serais curieuse d’apprendre le nombre de réponses qu’ils ont reçu. Très amicalement. Une bobonne d’âge (pour eux). Une gamine de cœur pour mes amis.

 

Courrier reçu de Francis

À deux ou trois ans de la retraite, célibataire endurci, j’ai vu un reportage sur France 2, consacré aux dames âgées de 55 ans et plus. Beaucoup d’entre elles « découvrent » une nouvelle vie à l’opposée de celle qu’elles ont vécue. Libérées des « problèmes » d’éducation d’enfants, de travail, des tâches ménagères parfois divorcées ou séparées, elles profitent et essayent de rattraper le temps perdu. Plus cool, plus zen, ces dames profitent de leur nouveau « statut » libre et sans attache. Voyages, visites, thalassos, fitness... Certaines découvrent une nouvelle vie sexuelle qu’elles ont dû mettre de côté durant leur vie maritale. Hélas, moi, malgré une annonce de rencontre dans la revue j n’ai pas encore trouvé « l’âme sœur. Dans l’espoir de recevoir une réponse positive, je souhaite bonne chance à tous les annonceurs et annonceuses de Contact Célibataire.

 

Courrier reçu de Fabienne

« Tous les mêmes et y en a marre », chantait Stromae ! Messieurs, je sais que le sexe est important dans la vie, aussi bien les femmes que les hommes ont des désirs et des besoins. Si pour vous, une partie de jambe en l’air ne rime pas avec sentiments, pour ma part et certainement pour les autres femmes aussi, j’ai besoin de sentiments. C’est pourquoi j’envoie ce coup de gueule, car je ne comprends pas que les hommes qui, dès le premier rendez-vous, me proposent de finir dans leur lit. Un premier rendez-vous ne veut pas dire coucher automatiquement. L’amour a besoin de temps, de patience et il faut apprendre à se connaître. Si pour vous, le faite de mettre une jupe, se maquiller et vous rencontrer signifie aguicheuse, alors vous n’avez rien compris. Il est donc inutile de me traiter de « salope » parce que je vous ai refusé. J’ose espérer que vous n’êtes pas tous les mêmes. A bon entendeur…

Courrier reçu de Patricia (ID134)

Je suis d’accord avec le courrier de Fabienne paru dans le journal précédent. Pour ma part quand on veut refaire sa vie les kilomètres ne comptent pas.

 

Qui paie l’addition ?

Je décide d’écrire sur ce sujet, car je m’interroge. J’ai eu à plusieurs reprises des échos de dames qui furent assez surprises, lors d’un premier rendez-vous, de devoir payer une partie de l’addition. Pour ma part, je ne conçois pas de faire payer une femme. Je ne porte aucun jugement, car chacun est libre de faire ce qu’il veut. Toutefois, je conseillerais d’être clair lors de la prise de rendez-vous. Si vous invitez, en principe c’est vous qui régalez ou alors n’hésitez pas à signaler que chacun paiera sa part. J’aimerais connaitre votre avis sur ce sujet.

Pour vous, qui doit payer et comment fonctionnez-vous ?

 

Courrier reçu de Maurice

Suite à vos conseils précieux, j’ai accepté de prendre rendez-vous avec Catherine. C’était extra. Elle m’a proposé d’aller faire une marche dans sa commune. Sur le moment, j’ai beaucoup hésité, car la marche ce n’est pas mon truc et en plus 5 kilomètres, c’est long. Eh bien non, j’ai même trouvé cela trop court. Non seulement nous avons eu le temps de nous connaitre et en plus j’ai pris goût à la marche. Je l’ai depuis invité a un venir souper chez moi. Elle fut très étonnée de mes talents de cuisinier. Trois mois sont passés et nous sommes très heureux. Je pensais ne plus connaitre cela à mon âge. De plus, au club de marche, je me suis fait de nouveaux amis, en plus d’avoir trouvé la femme que je garderais jusqu’à la fin de mes jours. Merci de bien vouloir supprimer mon annonce, je n’en ai plus besoin. Bonne continuation à vous et merci.

 

Courrier reçu de Michel

Votre agence est merveilleuse. Vous êtes sublime. Merci à vous. En espérant trouver l’amour pour le restant de ma vie.

Courrier reçu Marguerite

Nous vous partageons la lettre d’une grand-mère de 82 ans qui se préparait à rentrer dans une maison de retraite.

« La joie est une chose que l’on décide à l’avance. Que j’aime ou non la chambre ne dépend ni des meubles, ni des décorations, mais de la façon dont j’organise ma propre pensée. J’ai déjà décidé que je l’aimais.

Le bonheur est une décision que je prends chaque matin. J’ai le choix. Je peux passer la journée au lit à me plaindre des parties de mon corps qui ne fonctionnent plus, ou me lever et profiter de celles qui fonctionnent toujours.

Chaque jour sera un cadeau aussi longtemps que je pourrai respirer. Je me concentrerai sur ce que je pourrai accomplir pendant ce nouveau jour, malgré l’usure du temps.Je me réjouirai de tous les événements positifs que j’ai accumulés tout au long de ma vie, de façon à pouvoir profiter de ces souvenirs à ce moment-là de ma vie.

La vieillesse est comme un compte en banque. On y retire ce qu’on y a accumulé pendant sa vie. C’est pourquoi il faut y accumuler le maximum de petits bonheurs, éviter d’y verser chagrins et peurs, vivre simplement, donner plus, attendre moins. »

Donner votre avis  Contactez-nous