« Un des moyens les plus simples pour oublier ses pensées négatives est de confronter ses pensées à la réalité. »

Par exemple, si vous vivez une rupture amoureuse et que vous pensez que l’on ne vous aimera plus jamais ou que vous ne tomberez plus jamais amoureux, posez-vous la question suivante :

« De quelle preuve concrète je dispose pour être sûr que je ne tomberai plus jamais amoureux ? ».

Il est probable que vous ayez du mal à répondre à cette question.

Ainsi, ne généralisez pas les conséquences d’un problème particulier ou même d’une rupture, et ne les comparez surtout pas à tous les aspects de votre vie.

Rappelez-vous aussi des amis et des membres de votre famille qui tiennent à vous afin que vous gardiez bien en tête que vous n’êtes pas seul.

Une autre manière d’aller de l’avant est de vous forcer à trouver les éléments positifs dans un événement négatif.

Dans le cas d’une rupture amoureuse, c’est peut-être l’occasion de vous demander si cette expérience ne vous servira pas à l’avenir pour savoir ce que vous recherchez vraiment chez un partenaire et ce que vous souhaitez à tout prix.

En sachant davantage ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus, vous vous mettez dans les meilleures conditions pour affronter l’avenir.

Ne vous inquiétez pas si vous avez du mal à vous sortir du cercle vicieux des ruminations. Si vous faites l’effort de rationaliser vos pensées négatives à chaque fois que vous broyez du noir, penser de façon positive deviendra une habitude.

C’est un réflexe qui peut être long à acquérir, en particulier si vous souffrez de dépression. L’enjeu en vaut la chandelle et vous retrouverez petit à petit un enthousiasme qui se répercutera sur tous les aspects de votre vie.