Qui n'a jamais rêvé de faire table rase de son quotidien pour tout recommencer  ?

 

Et si ce fantasme devenait réalité ?

 

Lassitude, sentiment d'asphyxie et de frustration...

La saturation du quotidien mène souvent à la certitude que l'herbe est plus verte ailleurs.

Mais entre l'idée qui germe et celle qui obsède au point de se lancer, il y a des pas à franchir...

 

Je fais le point

On sait toujours ce que l'on quitte, on ne sait jamais ce que l'on trouve...

 Pour faire mentir cet adage qui conduit directement vers la désillusion, mieux vaut éviter les coups de tête. En effet, réussir son changement de vie exige de réelles motivations personnelles ou professionnelles pour vivre en parfaite

adéquation entre ce que l'on est et ce que l'on fait. Ici, c'est la passion qui dictera vos pas sur la bonne voie. C'est en elle et elle seule que vous puiserez les forces nécessaires pour affronter et dépasser les épreuves induites par le « grand saut ».

 

Je mesure les risques

Pour ne pas perdre de vue ses vraies motivations, il faut avant tout ne pas se bercer d'illusions !

Bon nombre de personnes qui veulent changer de vie n'anticipent pas ou mal les risques que cela comporte. À commencer par les difficultés d'adaptation. Les nouveaux repères prennent du temps à se construire et si le terrain n'est pas suffisamment balisé au départ, les nouvelles fondations risquent d'être bancales à l'arrivée.

 

Je peaufine mon projet

Changer de vie n'est pas une fuite en avant ; c'est un accomplissement ultime qui mérite d'être minutieusement préparé pour avoir un maximum de chances d'aboutir.

 

Suis-je bien dans ma tête ?

C'est sur un équilibre psychologique et émotionnel solide qu'un changement de vie saine peut se construire. En effet, les états d'âme négatifs empêchent d'apprécier à leur juste valeur les choses et les personnes qui nous entourent. Ils masquent la réalité, quels que soient l'endroit où nous nous trouvons, la personne avec qui nous vivons ou l'activité que nous pratiquons. Partant de là, procéder à un travail intérieur avant toute prise de décision permet d'agir en toute objectivité et d'optimiser ses chances de réussite.

 

Je procède par étapes

L'idéal étant d'opérer progressivement, offrez-vous un temps de réflexion, suivez une formation de réorientation professionnelle, allez plusieurs fois en repérage dans la région où vous souhaitez déménager... Habituez-vous  progressivement à faire un trait sur le passé pour ouvrir avec certitude les

portes de l'avenir.

 

Pour aller plus loin : oser changer de vie : pour un nouveau départ ! Christine Marsan, Editions Jouvence.