Le mariage est un événement qui est soumis à des coutumes et des traditions, mais également à un protocole reconnu et observé dans la plupart des grands mariages.

Voici quelques règles à connaître

Généralités

Comment porter l'alliance ?

Selon l'usage, la bague de fiançailles se porte sur l'annulaire de la main gauche jusqu'au jour du mariage. Le jour des noces, la fiancée place sa bague de fiançailles sur l'annulaire de la main droite pour laisser la place à l'alliance.

L'alliance est donc placée sur l'annulaire de la main gauche.

Toutefois, les mariés des pays germaniques portent l'alliance sur la main droite depuis le 19ème siècle.

Qui paie quoi ?

De nos jours, les dépenses sont réparties équitablement entre les deux familles.

C'est parfois les mariés eux-mêmes qui s'offrent les noces.

Le protocole a tout de même déterminé une règle à ce sujet :

  • Les dépenses de la famille de la mariée :
    • La robe de la mariée et tous les accessoires
    • Les tenues des demoiselles d'honneur et des pages
    • La décoration de la cérémonie religieuse
    • Les frais de réception de leurs invités
    • La location du véhicule
    • Le photographe
  • Les dépenses de la famille du marié :
    • Les bouquets de la mariée
    • L'animation musicale
    • Les cadeaux des invités
    • Les frais de contrat de mariage
    • Les autres dépenses...

À l'église

À l'église, certaines règles sont à respecter. Par signe de respect, les dames doivent se couvrir les épaules, le décolleté et, tout comme les hommes, elles ne peuvent pas croiser les jambes. Le prêtre doit être invité à la réception qui suit la célébration et un don lui est remis avec les remerciements des mariés eux-mêmes. L'usage veut que quelques fleurs ou montages restent dans l'église jusqu'à la messe du dimanche suivant le mariage.

L'ordre du cortège

Lors de l'entrée dans l'église, la fiancée n'est pas encore au bras du fiancé, car ils ne sont pas encore mariés. C'est le fiancé, au bras de sa mère, qui entre le premier. Il est suivi de son ou ses témoins au bras de la ou des témoins féminins de la mariée. Le cortège qui suit est en fonction des arbres généalogiques des familles.

  • La mariée - La maman de la mariée
  • Le témoin de la mariée - La témoin de la mariée
  • Les frères et sœurs des mariés
  • Les oncles et tantes des mariés
  • Les cousins et cousines des mariés
  • Le papa du marié - la maman de la mariée
  • Le papa de la mariée - la mariée

La réception :

Lors de la réception, plusieurs usages doivent être observés :

Si des discours sont prononcés par des invités, le jeune marié se doit d'y répondre.

  • Le gâteau doit être coupé par les mariés eux-mêmes. La tradition veut qu'ils tiennent ensemble le couteau et qu'ils servent leurs invités. De nos jours, ce sont les serveurs qui prennent le relais après que les parents et témoins aient été servis.
  • Lors de la soirée dansante, aucun homme ne peut en aucun cas inviter la mariée à danser. C'est donc à elle à inviter ces messieurs, si elle le souhaite.
  • À la fin des festivités, il est d'usage pour les mariés de s'éclipser sans prévenir. Leurs convives peuvent ainsi profiter pleinement de la fête jusqu'à la fin de celle-ci.

À table

Les places des invités à table sont réglementées par le protocole et la bien séance :

  • Les invités doivent être placés en respectant une alternance homme/femme.
  • Même si c'est déconseillé, il est autorisé de séparer un couple marié. Il est toutefois interdit de séparer un couple fiancé ou un couple marié depuis moins d'une année.
  • Les mariés sont placés à la table d'honneur. De part et d'autre sont placés leurs parents respectifs et ensuite leurs témoins.

L’art de la table

Les règles de bien séance et de protocole à table sont diverses et nombreuses.

Le savoir-vivre et l'attitude à adopter à table ne peuvent évidemment pas s'apprendre aux invités en l'espace d'une soirée, toutefois, connaître les règles concernant le dressage des tables peut s'avérer utiles lors de la préparation du repas.

  • Les assiettes :

Les assiettes doivent être placées à 1 ou 2 centimètres du bord de la table. L'usage veut que les assiettes ne soient jamais empilées les unes sur les autres sauf pour le potage et lorsqu'une assiette de présentation est présente.

Les différentes assiettes :

    • L'assiette de présentation :

Cette assiette est facultative. Elle sert uniquement à la décoration et à recevoir les autres assiettes, afin que ces dernières ne soient pas posées a même la table. Elle doit être retirée après le dernier plat. L'assiette à fromage et l'assiette à dessert doivent donc être posées sur la table.

    • L'assiette creuse :

Cette assiette est destinée au potage et est posée sur une assiette plate.

    • L'assiette plate :

Elle est utilisée pour les plats principaux.

    • L'assiette à pain :

Cette assiette se place devant l'assiette sur la gauche.

  • Les couverts :

Les couverts sont disposés de part et d'autre de l'assiette dans l'ordre où ils seront utilisés en commençant par l'extérieur.

Les fourchettes se placent sur la gauche pointe vers le bas. Cet usage vient des personnes de la haute société à l'époque de la renaissance. En effet, leurs armoiries étaient gravées sur le dos de la fourchette et devaient être vues de tous (attention : en Angleterre, les armoiries sont gravées sur la face de la fourchette qui se place alors pointes vers le haut).

Les couteaux se placent sur la droite de l'assiette, les dents vers l'intérieur. Les porte-couteaux ne sont utilisés que dans le cas où les couverts ne sont pas changés entre les repas. Ils sont donc déconseillés lors de cérémonies de mariage; si toutefois le traiteur tient à en installer, le couteau ne doit pas être posé dessus tant qu'il n'a pas été utilisé.

Lors d'un repas traditionnel, la cuillère à dessert s'installe devant l'assiette face bombée vers le haut et manche vers la droite. La fourchette à dessert se place devant l'assiette, pointe vers le bas et manche vers la gauche.

  • Les verres :

Ils se placent du plus grand au plus petit en commençant par l'intérieur. Même s'il devait y avoir plusieurs vins ou boissons à servir, il n'est pas concevable d'installer plus de cinq verres à table.

    • Le verre à eau
    • Le verre à bourgogne
    • Le verre à vin blanc
    • Le verre à vin rouge
    • La flûte à champagne.

- Comment choisir les faire-part ?

- Comment préparer son mariage ?

- Les invités payent des parties de la fête

- Comment créer un site de mariage qui ne vous coûtera pas un sou

- Wedding planner : comment débute-t-on dans le métier ?