Il est important de dissocier la culture de la religion. La religion se rapporte aux croyances et pratiques d'une personne dans son rapport avec son dieu et/ou son entourage, alors que la culture est l'ensemble des aspects intellectuels, artistiques et idéologiques d'une civilisation ou d'un groupe en particulier.

Par exemple, un mariage culturel marocain se distingue d'un mariage religieux musulman, même s'ils peuvent être liés.

Même si cela peut paraître secondaire, un wedding planner doit avoir des notions des différentes traditions qui s'appliquent dans les différents peuples.

Il y a une quantité de pratiques culturelles différentes concernant le mariage. Il serait difficile de toutes les décrires. Ci-dessous sont décrites, dans les grandes lignes, les principales cultures qui sont susceptibles d'être rencontrées par les wedding planners dans notre pays.

Le mariage marocain6

Au Maroc, le mariage est une fête qui donne lieu à de nombreuses réjouissances. Il doit être fêté de manière grandiose. La fête peut durer de trois à sept jours selon les régions, les familles et leurs moyens. Cette fête doit être vue par un maximum de personnes et les moyens visuels sont donc développés au maximum. Magnifiques vêtements, nombreux bijoux, décorations somptueuses, etc. sont donc au rendez-vous.

Les tenues

Les femmes marocaines qui sont présentes au mariage portent généralement un Caftan. Il s'agit d'un vêtement long et ample qui s'ouvre au milieu sur la longueur et qui est fermé par une large ceinture. Il est confectionné dans des tissus nobles tels que la soie, la mousseline, le satin ou le taffetas. Ces robes peuvent être brodées ou perlées.

La coutume veut que la mariée se change plusieurs fois durant le mariage. Il était d'usage de porter sept robes différentes, mais de nos jours cette tradition se perd. La mariée porte le Caftan de plusieurs couleurs tout au long du mariage, mais la robe la plus importante est la robe blanche.

Le Hammam

La tradition marocaine veut que la future épouse se rende au hammam la veille du mariage afin de se purifier. Elle est accompagnée de sa mère, de ses sœurs, et de toutes les femmes qui lui sont proches. Ce moment a pour but de détendre la future mariée avant son mariage.

Le Henné

Le henné est une plante très utilisée pour le soin des cheveux ainsi que pour réaliser des tatouages non permanents. C'est le cosmétique le plus utilisé dans le monde depuis des siècles. Les qualités de cette plante sont nombreuses, ses feuilles sont utilisées pour leurs vertus colorantes, ses fleurs sont utilisées pour leur parfum et ses racines sont utilisées pour leurs propriétés thérapeutiques.

Lors du mariage marocain, la tradition veut que la fiancée porte du henné sur ses mains et ses pieds. C'est le rôle de la Nekacha (femme spécialiste du dessin au henné) de réaliser des motifs symboliques sur les mains et les pieds de la future mariée. Cette cérémonie du henné se déroule la veille du mariage, après le hammam et a pour objectif de symboliser le bonheur et la prospérité.

Il est d'usage que les autres femmes participant au mariage se tatouent également un doigt ou une main.

Le jour du mariage

Le jour de la cérémonie de mariage, la famille du fiancé envoie des cadeaux à la fiancée. Ces cadeaux sont portés sur de grands plateaux par des hommes chantants et dansants afin d'être vus par le plus grand nombre et d'annoncer à la ville qu'un mariage se prépare. Ces cadeaux sont souvent constitués de sucre, de dattes, de lait, de henné, de tissus et de bijoux.

Lors de la fête, les mariés sont assis sur des amariya (chaises à porteurs), portées par leurs proches. À ce moment, la mariée porte sa plus belle robe, la robe blanche. Ils sont amenés vers le trône et sont traités comme de véritables princes et princesses.

Les festivités commencent et chacun est tenu de manger le repas avec les doigts. Il faut néanmoins se soumettre au préalable au lavage des mains selon un rituel. Des danses et des chants accompagnent ces moments de festivité. Le mariage continue dès lors durant plusieurs jours après la cérémonie.

Le mariage allemand

En Allemagne, tout le monde participe à la préparation du mariage. Les familles et amis proches préparent eux-mêmes des plats, des animations, des surprises et font de la préparation de cet événement un véritable travail d'équipe.

Le mariage allemand est un mariage européen traditionnel qui comporte quelques usages et coutumes supplémentaires.

Celle-ci commence la veille du mariage et tous les proches des mariés sont présents pour y assister.

Les traditions allemandes

  • Poterabend : la veille de la cérémonie, les amis et familles des futurs époux se rendent devant la maison de la fiancée pour... casser de la vaisselle !

Cette pratique a pour but de chasser les esprits de discordes et d'éviter que des disputes n'arrivent dans le couple durant le mariage. En effet, selon la tradition allemande, toute la vaisselle cassée avant le mariage ne sera pas cassée après. Il est permis de casser de la porcelaine, des poteries, de la céramique, des pots de fleurs, des éviers et des cuvettes de toilettes !

Une seule interdiction : aucun verre ni miroir ne peut être brisé. En effet, le verre symbolise le bonheur qui lui, doit rester intact et casser un miroir symbolise sept années de malheur.

Une fois les amis et familles partis, c'est aux fiancés seuls de nettoyer et ranger toute cette vaisselle cassée. Ce moment, particulièrement pénible est supposé apprendre aux futurs mariés à traverser ensemble les moments difficiles de la vie.

  • L'arbre : les futurs époux sous les yeux de leurs amis et familles doivent scier un tronc d'arbre. Placés de part et d'autre de l'arbre avec une scie de bûcheron à l'ancienne, ils devront tirer chacun à leur tour jusqu'à ce que l'arbre tombe. Cette pratique symbolise l'équilibre qu'ils devront trouver dans leur mariage.

Le mariage chinois

S'il est de plus en plus courant pour des Chinois de se marier à l'occidentale, le mariage traditionnel chinois a des coutumes et traditions bien à lui :

  • La demande en mariage : comme dans beaucoup de cultures, c'est à l'homme de faire sa demande. Mais pour les Chinois, c'est par l'intermédiaire d'une entremetteuse que le jeune homme déclare sa flamme.

Le rôle de l'entremetteuse est de porter le message à la famille de la jeune fille et de s'assurer qu'un éventuel mariage est possible. Il est de coutume que le jeune homme offre des cadeaux à l'entremetteuse et à la famille de la jeune fille qu'il convoite.

  • Le mariage : les mariés sont tous deux habillés de rouge durant la cérémonie du mariage, le rouge symbolisant la joie, la fête et la prospérité. Le rouge vient du culte du soleil et lors de la cérémonie, les Chinois installent le plus de rouge possible, des tissus rouges, des fleurs rouges, etc. De nos jours, la mariée porte généralement une robe blanche telle qu'on les voit dans nos pays, mais cela ne respecte pas la coutume initiale. Durant le banquet, c'est à la mariée de servir le vin à tous ses invités en signe de sa reconnaissance pour leur présence.
  • La nuit de noces : Durant la nuit de noces, une coutume embarrassante a lieu. Il s'agit de faire entrer quelques invités dans la chambre nuptiale pour « troubler » les jeunes mariés. Ces invités doivent amuser et embarrasser les mariés par des taquineries afin de dédramatiser l'acte aux yeux de la jeune fille. Cette pratique a encore lieu de nos jours. La coutume veut également que, lors de la nuit de noces, les mariés se coupent une mèche de cheveux en signe de leur amour et pour symboliser le don de soi.

Le mariage anglais

Beaucoup de similitudes avec nos coutumes et traditions se retrouvent dans le déroulement d'un mariage anglais. Il a tout de même quelques spécificités concernant entre autres, les tenues et le gâteau.

Le gâteau

Le gâteau à l'anglaise est une pièce montée (ensemble de gâteaux de différentes tailles posés les uns sur les autres par ordre de grandeur) à base de fruits secs, d'amendes et de massepains.

La couche supérieure du gâteau, appelée « le gâteau baptême » ne doit pas être mangée par les mariés le jour du mariage. Cette partie peut être conservée durant plusieurs années et est destinée à être servie le jour du baptême de leur premier enfant.

Le costume

Traditionnellement, le marié ainsi que tous les hommes de la suite doivent porter une « queue de pie ». Il s'agit d'un costume de cérémonie dont la veste comporte de longues Basques.

The ribbon pull

Cette tradition plaît aux jeunes filles ! Pendant la confection du gâteau, il est d'usage que le pâtissier y glisse des rubans entre les couches. À chaque ruban est attaché un petit objet en argent. Avant que les mariés ne coupent le gâteau, chacune des demoiselles d'honneur (non mariée) doit tirer l'un des rubans et découvrir l'objet qui lui est ainsi attribué.

Traditionnellement, six petits objets, appelés charms, sont cachés dans le gâteau :

  • Le cœur : signe que l'amour viendra pour cette demoiselle;
  • Le trèfle : signe que la chance sourira à la demoiselle;
  • La bague : signe que cette demoiselle sera la prochaine à se marier;
  • L'ancre : signe que l'aventure attend cette demoiselle;
  • La fleur : signe que l'amour va éclore pour la demoiselle;
  • Le fer à cheval : signe que la chance sera avec la demoiselle.

Les promesses

Traditionnellement, les mariés doivent sortir de l'église et échanger leurs promesses sur le parvis afin que tous puissent entendre les vœux ainsi formulés.

Le mariage cubain

À Cuba, une des traditions consiste à danser avec la mariée. Mais pour danser, il faut payer ! Le mariage est animé de beaucoup de musique et de danse. Il est possible pour chaque homme de danser avec la mariée, mais pour cela, la coutume veut que les prétendants à la danse épinglent des billets sur la robe de la mariée. L'argent deviendra alors la propriété du couple marié. C’est un moyen pour les invités de faire des cadeaux supplémentaires aux mariés.

Le mariage russe

En Russie, c'est le mariage civil qui prime sur l'éventuelle cérémonie. Il ne dure que quelques minutes et a lieu dans le « palais des mariages ».

Avant d'aller fêter leur mariage autour d'un repas, les Russes ont pour coutume de se faire prendre en photo dans les plus beaux endroits de la ville. Ainsi, ils font un circuit de plusieurs heures.

À chaque étape, les mariés doivent ouvrir du « champagne soviétique » qui est un mousseux, et en boire.

Le mariage américain

Le mariage à l'américaine est celui, qui de nos jours, fait le plus rêvé. Souvent mis à l'honneur dans les films hollywoodiens, ses coutumes et ses symboles sont régulièrement repris dans nos pays.

The wedding shower

Avant le mariage, beaucoup de futures mariées participent à une fête appelée le « wedding shower » (traduit littéralement par « la douche du mariage ») organisée en leur honneur. Cette fête est généralement organisée par la demoiselle d'honneur principale (voir plus loin) choisie par la mariée. Seules des femmes sont invitées; la mère de la mariée, celle du mérite, les amies, et les femmes de la famille. C'est une fête qui se doit d'être amusante et qui s'apparente à l'enterrement de vie de jeune fille que nous connaissons, mais de manière beaucoup plus soft. Le principe est simple, chaque femme invitée doit offrir un cadeau à la fiancée en rapport avec son mariage.

L'origine de cette coutume remonte aux années 1980 et consistait à apporter à la mariée tout ce dont elle aurait besoin pendant toute la durée de son mariage. C'était, à la fois, une aide financière et matérielle au couple.

Bien qu'il s'agisse d'une coutume acceptée comme étant américaine, la plus ancienne histoire nous relatant cette pratique est reconnue comme venant de Bruxelles en Belgique.

The bridesmaids

Les bridesmaids (les demoiselles d'honneur) sont de jeunes filles généralement âgées de 17 à 30 ans qui sont les filles de l'entourage proche de la mariée. À ne pas confondre avec les flower girls. Les bridesmaids portent généralement toutes une tenue identique qui est choisie par la mariée. L'une d'entre elles est appelée « the maid of honnor » (la demoiselle d'honneur) et a pour mission de seconder et accompagner la mariée tout au long de la préparation du mariage. Il s'agit souvent de sa meilleure amie. La tradition veut que les demoiselles d'honneur n'aient jamais été mariées.

The flower girls

Les flower girls (fille des fleurs) sont de petites filles, âgées de 5 à 10 ans qui portent un petit panier rempli de pétales de roses. Elles ont pour mission de jeter les pétales de roses devant la mariée lors de son arrivée à la cérémonie.

 La cérémonie

La cérémonie de mariage américaine est souvent célébrée à l'extérieur. Le climat le permettant souvent, les mariés célèbrent ainsi leur union en plein air. Dans un jardin, en face de la mer ou dans un parc, le mariage peut également être célébré dans un lieu qui symbolise quelque chose de particulier pour les mariés. Les chaises sont disposées en rangées et son installés de part et d'autre d'une allée centrale. Au bout de cette allée est placée une arche fleurie.

 

- Le mariage en Belgique et en France