Une récente étude pointe l’intérêt du taï-chi pour soulager les douleurs d’arthrose.

Une raison de plus pour adopter cet art martial bon pour le morale et la santé !

 Coucher de soleil avec un lac

Le tai-chi, c’est quoi ?

Entre gymnastique énergétique, méditation et ballet aérien, le taï-chi est un art martial millénaire axé sur les enchainements de postures réalisées avec lenteur. La médecine chinoise traditionnelle le considère comme la base d’une relation saine, pour garder la santé.

 

Une séance type

Après l’échauffement, les élèves reproduisent l’enchainement réalisé devant eux par l’enseignant en adoptant une respiration tranquille et profonde. Cercle dans l’air, déplacement du centre de gravité, placement des bras ou fléchissement d’une jambe, les figures amples forment une chorégraphie fluide, répétée séance après séance. Le taï-chi de style yang, le plus répandu en Europe, compte cent huit mouvements. Certaines écoles développent un taï-chi plus rapide, parfois avec un éventail ou une épée, d’où l’importance de tester une séance avant de s’inscrire pour trouver le cours le plus adapté à ses envies.

 

Où ?

L’activité se pratique généralement en groupe, avec un enseignant, en salle ou, mieux encore, en extérieur : l’immersion dans la nature (parc…) favorise le lâcher-prise.

 

Pour qui ?

Les mouvements sont accessibles sans limites d’âge ni de restriction physiques, à condition de pouvoir rester debout.

 

C’est bon pour

soulager les articulations en renforçant et tonifiant l’ensemble des muscles. L’intérêt du taï-chi a notamment été démontré en cas d’arthrose du genou par une récente étude américaine (Annals of internationnal medecine online, mai 2016).

Dénouer les crispations, liées au mal de dos et aux rhumatismes, grâce à l’attention portée à la respiration.

Avoir un bon moral favorisé par la sécrétion d’endorphines, ces hormones de la bonne humeur libérées lors d’un effort physique.

Être stimulé et entrainé par l’effet de groupe.

Gagner en équilibre, en souplesse et en confiance en soi.

Calmer l’esprit et améliorer la concentration, donc la mémoire.

 

Les raisons de son succès

L’absence de notion de performance : nulle recherche d’un geste parfait, seul ne compte le chemin personnel pour s’améliorer, peu importe le niveau initial. C’est une activité très complète et sans contre-indication. Sa lenteur et la pratique en groupe contrastent heureusement avec les habitudes de la vie moderne.

 

En pratique

Porter des chaussures confortables et une tenue souple. Compter 45 min à 1 h 30 et de 5 à 25 € par séance. Certains cours sont gratuits.